Pourquoi la trésorerie d’une entreprise est si importante

Pourquoi la trésorerie d’une entreprise est si importante

La trésorerie d’une entreprise est le principal indicateur de sa bonne santé financière. Sa bonne gestion est capitale pour permettre à la société de survivre et de se développer. Qu’est-ce que la trésorerie d’entreprise ? Pourquoi est-elle si importante ? On vous dit tout !

Trésorerie d’une entreprise : définition

La trésorerie d’une entreprise est constituée de l’argent disponible de l’entreprise (argent liquide présent dans la caisse de la société et argent disponible sur le compte en banque de l’entreprise).

La trésorerie de l’entreprise se compose donc des fonds auxquels l’entreprise peut avoir accès facilement. Ces fonds constituent les liquidités de l’entreprise. La trésorerie varie donc en fonction des entrées et sorties d’argent : c’est pour cela que l’on parle de flux de trésorerie.

En fonction de ces flux, le solde de trésorerie peut être :

  • excédentaire si les revenus (entrées d’argent) sont supérieurs aux dépenses (sorties d’argent) ;
  • déficitaire, si les dépenses sont supérieures aux revenus.

Comment calculer la trésorerie d’une entreprise ?

La trésorerie nette d’une entreprise peut se calculer de deux façons, avec des éléments que l’on peut retrouver en haut ou en bas du bilan comptable.

#1 Calculer sa trésorerie nette par le haut du bilan comptable

Cette formule utilise le fonds de roulement net global (FRNG) et le besoin en fonds de roulement (BFR).

Trésorerie nette = fonds de roulement – besoin en fonds de roulement

Le saviez-vous ?

Si ces deux indicateurs vous semblent proches, c’est normal : le fonds de roulement permet de financer le besoin en fonds de roulement ! 

#2 Calculer sa trésorerie nette par le bas du bilan comptable

 Cette formule, plus simplifiée, part des éléments présents dans le bas du bilan comptable :

Trésorerie nette = disponibilités – dettes financières à court terme

Le saviez-vous ?

Les « dettes financières à court terme » peuvent par exemple être une facture à payer ou des comptes de fournisseurs.

Crédit de trésorerie : définition

En cas de besoin, les entreprises peuvent recourir à un crédit de trésorerie. Ce type de crédit permet de financer, à court terme, l’exploitation d’une entreprise. Un crédit de trésorerie peut notamment permettre de payer vos fournisseurs, vos salariés et vos dépenses courantes alors que vos clients ne vous ont pas encore payé.

Il existe plusieurs types de crédits de trésorerie :

  • les facilités de caisse et les découverts autorisés visent les entreprises qui cherchent à équilibrer leur trésorerie – la facilité de caisse est en général utilisée pour une utilisation de courte durée, tandis que le découvert autorisé s’envisage plus sur des durées longues ou une utilisation fréquente. Seule la durée différencie ces deux crédits ;
  • le crédit de campagne est destiné aux entreprises qui ont une activité saisonnière.

Un crédit de trésorerie est évidemment à rembourser. Ces remboursements sont en général financés par vos opérations créditrices (les paiements effectués par vos clients, par exemple). Le coût des crédits de trésorerie est essentiellement lié à des frais de dossiers et des intérêts débiteurs.

Trésorerie d’entreprise : pourquoi et comment l’optimiser ?

Pourquoi optimiser sa trésorerie d’entreprise ?

La gestion de la trésorerie vise à anticiper la santé financière de l’entreprise concernée. Le but est d’atteindre un point d’équilibre entre :

  • avoir assez de liquidités pour assurer la continuité de son activité (payer ses factures et les salaires de ses collaborateurs) ;
  • et ne pas laisser son argent sur son compte bancaire si on a des excédents de trésorerie (réinvestissements, recrutement…), afin de favoriser le développement de votre entreprise.

Sans une trésorerie optimisée, trouver ce point d’équilibre est souvent compliqué.

Comment optimiser sa trésorerie d’entreprise ?

Une bonne gestion de trésorerie nécessite de prendre en compte les différents flux de trésorerie prévus sur l’année, afin d’avoir une idée de la santé financière de l’entreprise et d’anticiper les besoins de trésorerie à court terme et à long terme. Il faut donc se projeter sur les dépenses, leurs coûts et toutes les rentrées d’argents anticipables.

Les rentrées et les sorties d’argent peuvent être décalées car les délais de règlement de vos clients peuvent être plus larges que les délais de paiement de vos fournisseurs. Ces décalages de trésorerie nécessitent de tenir à jour un tableau de trésorerie. Ce plan de trésorerie précis permet d’anticiper les différents flux et d’y faire face, en visualisant les entrées et sorties d’argent de façon mensuelle.

C’est ce récapitulatif qui permet aux chefs d’entreprise de savoir si leur activité présente une trésorerie excédentaire ou déficitaire.

L’optimisation passe également par la réalisation d’une trésorerie prévisionnelle, qui évalue la situation financière de l’entreprise et permet d’adapter votre stratégie en fonction des chiffres et des prévisions. Il permet par exemple d’avoir une vision claire de ses entrées et sorties d’argent (factures fournisseurs, encaissements clients…). Cet outil vous évitera d’agir précipitamment et de faire des erreurs : c’est un des éléments essentiels pour la bonne gestion de votre entreprise.

La trésorerie d’une entreprise est la colonne vertébrale de toute structure. Les pistes d’optimisation que nous avons listées sont loin d’être les seules, nous vous conseillons donc de consulter notre article dédié à la question !

Coffre-fort numérique - protégez vos documents entreprise

Coffre-fort numérique : protéger vos documents d’entreprise

Comment optimiser sa gestion de tresorerie

Entreprise : comment optimiser la gestion de sa trésorerie ?