Tout savoir sur la carte Vitale

Demandée lors de vos rendez-vous médicaux ou de vos visites à la pharmacie, la carte Vitale est un document à présenter pour bénéficier d’un remboursement des prestations, sans avoir à effectuer de démarches administratives supplémentaires.

Comment cela fonctionne-t-il concrètement ? Qui est concerné par la carte Vitale et comment la recevoir ?

Nous vous en disons plus sur cette carte qui a simplifié les démarches dans le domaine de la santé.

Qu’est-ce qu’une carte Vitale ?

La carte Vitale correspond à une carte à puce, reconnaissable grâce à ses couleurs vives, vert et jaune.

Si l’on peut y lire vos nom et prénom, ainsi que votre numéro de sécurité sociale, et, pour la version la plus récente, y observer votre photo d’identité, la carte Vitale contient en réalité bien plus d’informations qu’il n’y paraît.

Effectivement, lorsqu’elle est insérée dans le lecteur détenu par les professionnels de santé, elle dévoile tous les renseignements administratifs utiles à la prise en charge complète ou partielle de vos soins.

Si vous possédez une carte Vitale sans photo, cette dernière comprend les détails suivants :

  • votre identité et celle de vos ayants droit de moins de 16 ans ;
  • votre numéro de sécurité sociale ;
  • le régime d’Assurance Maladie et l’organisme auquel vous êtes rattaché ;
  • vos possibles droits à la complémentaire santé solidaire (CSS) ;
  • vos éventuels droits à l’exonération du ticket modérateur.

Si vous êtes titulaire d’une carte Vitale avec photo, appelée « carte Vitale 2 », les informations citées précédemment sont prises en compte, mais elle peut également en héberger d’autres :

  • mention du médecin traitant déclaré ;
  • mention d’une éventuelle mutuelle santé ;
  • personne à prévenir en cas de besoin ;
  • accès aux soins dans l’Union Européenne ;
  • gestion des accidents du travail et des maladies professionnelles ;
  • mention indiquant que le titulaire de la carte a eu connaissance des informations relatives au don d’organes.

Toutes ces données peuvent être consultées à partir des guichets automatiques mis à votre disposition dans les organismes d’Assurance Maladie.

Qui est concerné par la carte Vitale ?

Dès lors que vous atteignez vos 16 ans, la carte Vitale vous est automatiquement attribuée en qualité de bénéficiaire de l’Assurance Maladie.

Si vous êtes un retraité français vivant à l’étranger, vous disposez également d’un droit permanent à l’Assurance Maladie. Cela signifie que vos dépenses de santé sont prises en charge si vous séjournez temporairement en France. Pour en bénéficier, vous devez néanmoins être inscrit sur le site Ameli ou contacter le Centre national des retraités français de l’étranger (CNAREFE).

À quoi sert la carte Vitale ?

Comme évoqué précédemment, la carte Vitale est demandée par les professionnels de santé lors de vos rendez-vous médicaux ou de vos passages à la pharmacie. Cette démarche est nécessaire pour établir une feuille de soins électronique, remplaçant alors la feuille de soins papier qui devait être envoyée à votre organisme d’Assurance Maladie pour obtenir un remboursement de vos frais.

Grâce à cette version dématérialisée, toutes les informations relatives à votre situation actuelle sont directement transmises à l’organisme concerné. Ainsi, vos droits sont justifiés auprès des professionnels de santé en seulement quelques instants, mais, en plus, vous recevez un remboursement complet ou partiel de vos soins dans un délai de 5 jours et sans démarche supplémentaire à effectuer.

Avec votre carte Vitale à jour, vous pouvez aussi bénéficier de l’application du tiers payant. Cela signifie que vous n’avez pas d’avance à faire pour vos dépenses de santé. Cela s’applique notamment aux médicaments prescrits par votre médecin et remboursés par l’Assurance Maladie.

Enfin, par l’intermédiaire de votre carte Vitale et de sa carte professionnelle, l’interlocuteur à qui vous avez affaire peut utiliser de nombreux téléservices pour faciliter votre prise en charge :

  • envoi de la feuille de soins en version numérique ;
  • déclaration en ligne de votre médecin traitant ;
  • arrêt de travail en ligne ;
  • protocole de soins électronique en cas d’affection longue durée (ALD).

Le recours à la carte Vitale représente donc un gain de temps pour les professionnels de santé, comme pour les patients, mais aussi une sécurité supplémentairepour les données traitées.

Comment recevoir sa carte Vitale ?

Il n’y a aucune démarche administrative à effectuer pour recevoir votre carte Vitale. En effet, elle est automatiquement attribuée à tous les bénéficiaires de l’Assurance Maladie dès qu’ils atteignent leurs 16 ans.

La carte Vitale 2, quant à elle, est progressivement diffusée aux personnes qui n’ont pas encore de carte Vitale ou qui ont besoin de remplacer celle qu’ils possèdent actuellement (carte perdue, volée ou défectueuse). Vous aurez alors un formulaire à compléter et à renvoyer à votre organisme.

Pour conserver l’ensemble de vos documents relatifs à votre santé, Digiposte met à votre disposition un coffre-fort digital hautement sécurisé. Récupérez tout l’historique de vos documents de Sécurité sociale en ajoutant l’organisme Ameli dans Digiposte !

Bulletin de paie numérique et Digiposte : quels avantages ?

Arrêt maladie : Comment ça marche ?