Comment bien démarrer un projet de création d’entreprise ?

Les bonnes pratiques pour réussir son projet de création d’entreprise

Ça y est, vous avez trouvé la bonne idée pour créer votre entreprise ! Étude de marché en poche, vous êtes désormais prêt à vous lancer. Mais avant de franchir le cap, prenez le temps de peser le pour et le contre afin de faire les meilleurs choix. La création d’une entreprise implique un vrai changement de vie et peut bousculer votre quotidien. Alors suivez nos conseils pour bien démarrer votre projet !

Salarié ou demandeur d’emploi : quels dispositifs mobiliser pour lancer votre projet ?

Selon votre situation professionnelle ou personnelle, les démarches à suivre et les possibilités qui s’offrent à vous ne seront pas les mêmes.

Vous êtes salarié

Dans ce cas, vous devez savoir que la démission d’un salarié en vue d’une création d’entreprise permet, depuis le 1er novembre 2019, de bénéficier du versement des allocations chômage. Mais pour cela, certaines conditions sont à respecter. Vous devez : 

  •  être titulaire d’un contrat à durée indéterminée (CDI) : les contrats à durée déterminée (CDD) et les contrats d’intérim sont exclus du dispositif ; 
  • avoir travaillé de façon continue pendant au moins 5 ans (ou 1 300 jours) à la date de démission, dans une ou plusieurs entreprises ; 
  • avoir un projet de création d’entreprise réel et sérieux. 

Vous travaillez depuis moins de 5 ans ?  

Tout n’est pas perdu :

Négociez une rupture conventionnelle auprès de votre employeur ! 

Deux conditions doivent aussi être respectées vis-à-vis de votre employeur. Vous devez : 

  • avoir réalisé votre période de préavis avant de quitter l’entreprise ; 
  • tenir compte d’une éventuelle clause de non-concurrence. 

Ensuite, l’indemnisation par Pôle Emploi est soumise à une procédure spécifique et obligatoire qui se déroule en trois temps : 

  1. Vous sollicitez un entretien pour un conseil en évolution professionnelle auprès de Cap Emploi, de l’APEC ou d’un opérateur habilité dans votre région ; 
  1.  Lorsque votre projet de création d’entreprise est bien défini, vous soumettez votre dossier à la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale (CPIR) de votre région pour obtenir une attestation du caractère réel et sérieux de votre projet professionnel ; 
  1. Après obtention de l’attestation, vous avez 6 mois pour déposer une demande d’allocation chômage auprès de Pôle Emploi. 

Avant de démissionner pour créer votre entreprise, vérifiez donc bien les règles juridiques liées à votre contrat de travail, les formalités de l’entreprise que vous quittez et les différentes démarches à effectuer. 

Vous êtes au chômage 

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides pour monter votre projet : 

  • l’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise (ACRE) est une exonération de charges sociales (partielle ou totale) accordée pendant un an ; 
  • l’aide à la reprise et à la création d’entreprise (ARCE) est quant à elle une aide financière permettant aux créateurs et repreneurs d’entreprise d’opter pour le versement d’un capital en remplacement des allocations d’aide au retour à l’emploi (ARE). 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le détail de ces aides sur le site de Pôle emploi. Vous pourrez ainsi vérifier que vous remplissez bien toutes les conditions pour en profiter et connaître les démarches à suivre.

Création d’entreprise : les bonnes pratiques pour démarrer 

Au-delà de votre statut et d’éventuelles opportunités à saisir en tant que créateur d’entreprise, des bonnes pratiques sont à connaître pour optimiser le démarrage et pérenniser votre future activité.

Se créer un réseau solide

Pour un entrepreneur, il est primordial d’être bien entouré, en particulier par des professionnels de votre univers business. Pour cela, il est conseillé : 

  • d’avoir un profil sur les réseaux sociaux et de l’animer pour faire grandir sa communauté : Facebook, LinkedIn ou encore Instagram, à vous de voir quel réseau sera le plus pertinent selon la nature de votre activité ; 
  • de participer à des salons et des conférences : c’est le meilleur moyen de rencontrer des professionnels, de vous faire connaître et de développer votre réseau. Profitez aussi de ces occasions pour vous inspirer, pour étoffer votre offre de base et pour trouver de nouvelles idées business.

Se former pour monter en compétence

Il est difficile d’avoir toutes les connaissances requises au lancement du projet. À défaut de tout savoir, vous devez vous former pour acquérir les compétences de base dans les domaines fondamentaux : 

  • en matière de stratégie commerciale ; 
  • en comptabilité, gestion et fiscalité ; 
  • en ressources humaines et management ; 
  • en communication et marketing… 

De nombreux organismes peuvent vous accompagner et vous aider à vous former au lancement de l’entreprise. Ils sont soit publics comme la CCI, la CMA et Pôle Emploi, soit privés comme la BGE, Cegos et l’AFPA. Certains d’entre eux peuvent également vous aider à élaborer votre plan de financement, votre business plan ou votre business model

Trouver une idée de création ne suffit pas toujours à faire naître une entreprise viable et pérenne dans le temps. Quoi qu’il en soit, un projet d’entreprise pleinement réfléchi est toujours plus facile à lancer. Vous connaissez maintenant les bonnes pratiques et les démarches à suivre pour démarrer votre projet dans les meilleures conditions. Mais avant de commencer les formalités administratives, vous devez passer par une étape incontournable : la création de votre business plan.

Création d’entreprise : toutes les étapes en détail pour réussir

Création d’entreprise : toutes les étapes en détail pour réussir

Comment faire un business plan ?

Pourquoi et comment faire un business plan ?