Rédiger un contrat de travail à durée indéterminée (CDI)

Être chef d’entreprise demande d’être polyvalent et de réaliser de nombreuses tâches. Vous devez donc prendre en main différents sujets comme rédiger un contrat de travail CDI par exemple. Mais attention, cela peut vite s’avérer compliqué. C’est pourquoi utiliser un modèle de contrat de travail est un bon moyen d’éviter les problèmes. En voici un qui vous aidera à coup sûr ! 

Le contrat de travail : quésaco ?  

Le contrat de travail est un document juridique officiel, créé dans le cadre d’une embauche, il engage réciproquement un employeur et un salarié. Ce contrat permet également de détailler l’ensemble des missions qui seront confiées à l’employé, ainsi que ses horaires de travail et la rémunération qui lui sera versée.  

Conformément à l’article L. 1221-3 du Code du travail, ce contrat doit être rédigé en français afin de fixer très clairement les modalités de la collaboration.  

À noter 

En France, tout contrat de travail doit être réalisé par écrit, à l’exception d’un contrat de CDI à temps complet qui peut être oral, verbal ou tacite (sauf si une convention collective le demande).  

Mais attention, s’il s’agit d’une situation légale, elle n’en est pas moins risquée.  

Il est plus que recommandé de rédiger un contrat écrit et détaillé. 

Son but ? Organiser la relation entre l’employeur et son salarié au sein de l’entreprise. Poste du salarié, missions, horaires, congés, période d’essai… Le contrat de travail doit être très précis. Si certaines clauses sont obligatoires, vous pouvez ajouter quelques notions optionnelles :  

  • mobilité, 
  • formations professionnelles, 
  • transport, 
  • non-concurrence,  
  • exclusivité…  

La rédaction est propre à chaque entreprise et à chaque type de contrat de travail. 

Rédiger un contrat de travail : ce qu’il ne faut pas oublier ! 

Les différents types de contrat de travail 

Rédiger un contrat de travail est indispensable dès lors qu’une personne travaille pour vous. Si vous faites travailler quelqu’un contre rémunération sans établir de contrat, vous vous exposez (vous et votre travailleur) à de lourdes sanctions

Pour être en règle, veillez à réaliser un contrat. Quel contrat ? Celui qui correspond à votre besoin. Il en existe plusieurs :  

  • Le CDI. Le contrat à durée indéterminée est le plus courant.  
  • Le CDD. Le contrat à durée déterminée est recommandé pour un travail défini et temporaire. 
  • Le contrat d’intérim. Le contrat de travail temporaire ou intérimaire est idéal pour accomplir des missions courtes, nécessaires et reconnues par la loi. 
  • Le contrat à temps partiel. Le contrat de travail à temps partiel permet de réaliser des missions d’une durée inférieure à la durée légale. 
  • Le contrat intermittent. Le contrat intermittent permet de faire face au mouvement de l’activité au sein d’une entreprise. 
  • Le contrat saisonnier. Le travail saisonnier dépend, comme son nom l’indique, des saisons. 

Attention 

Si vous ne rédigez pas de contrat ou que vous omettez certaines mentions obligatoires, vous prenez le risque que ce dernier soit transformé en CDI à temps complet. 

Le contrat à durée indéterminée (CDI) 

Le contrat à durée indéterminée – ou CDI – est le contrat le plus fréquent. Il est idéal si vous avez des besoins réguliers à assurer. S’il peut sembler contraignant d’un point de vue juridique, le CDI est très avantageux autant pour les employeurs que pour les employés.  

Mais que faut-il préciser dans un contrat de travail à durée indéterminée ? Vous devez détailler : 

  • les soussignés, 
  • l’engagement, 
  • la convention collective,  
  • la période d’essai, 
  • les missions et autres obligations professionnelles, 
  • le lieu et les horaires de travail, 
  • la rémunération, 
  • les congés payés, 
  • la clause de rupture de contrat… 

À vous de jouer ! 

Prêt à rédiger vos contrats de travail ? Téléchargez votre modèle de contrat de travail pour embaucher en CDI sereinement ! 

Diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente d’un bien

comment-préparer-dossier-location-immo

Comment bien préparer son dossier pour sa location immo ?