Faire des prévisions avec un plan de trésorerie

Faire des prévisions avec un plan de trésorerie

Le plan de trésorerie est un élément clé de la gestion financière d’une entreprise. Il permet de faire des prévisions de trésorerie, pour des choix pertinents en matière d’investissements, de recrutements, d’emprunts… Alors comment réaliser un plan de trésorerie, et comment s’en servir pour réaliser des prévisions ? Nos experts répondent à vos questions.

Qu’est-ce qu’un plan de trésorerie ?

Le plan de trésorerie est un tableau financier. Son but est de lister les entrées et sorties d’argent : l’intégralité des encaissements (recettes) et décaissements (dépenses) de la société au cours d’une période donnée. En général, il s’agit d’un exercice d’une année, que l’on peut ventiler de façon mensuelle.

Ce tableau permet de suivre mois par mois l’équilibre financier de l’entreprise grâce à un indicateur : le solde de trésorerie. Pour que l’entreprise soit à l’équilibre, le solde de trésorerie doit être égal ou supérieur à 0.

Le plan de trésorerie prévisionnel est notamment utilisé dans les business plans financiers, dont il constitue l’un des 4 principaux tableaux :

  • Le compte de résultat prévisionnel ,
  • Le bilan prévisionnel ,
  • Le tableau de financement prévisionnel ,
  • Le plan de trésorerie prévisionnel.

Plan de trésorerie : exemple

Il est possible de réaliser un plan de trésorerie Excel, ou sur d’autres logiciels de ce type. Ce tableau se présente en 2 grandes parties :

  1. une partie pour les encaissements ;
  2. une partie pour les décaissements.

On inscrit ensuite les différents mois de l’année sous forme de colonnes, qui croisent les encaissements et les décaissements, sous forme de lignes comme ci-après.

ElémentsJanvierFévrierMarsAvrilMaiJuin…
Encaissements ….      
Total I      
Décaissements ….      
Total II      
Ecarts (I – II)BCDEFG
Trésorerie netteA+BA+B+CA+B+C+DA+B+C+D+EA+B+C+D+E+FA+B+C+D+E+F+G

A = solde de la trésorerie au début de la période

Pourquoi réaliser un plan de trésorerie ?

Le plan de trésorerie, même simplifié, présente plusieurs avantages pour la gestion quotidienne de trésorerie d’une entreprise :

  • vérifier que le budget de trésorerie pourra assumer les décaissements à venir à court, moyen et long terme ;
  • évaluer dans quelle mesure la structure peut financer son développement ;
  • s’assurer que la trésorerie permettra de survivre lors de périodes creuses (pour les activités saisonnières, notamment).

En phase de création d’entreprise, ce plan de trésorerie permet de réaliser un bilan prévisionnel. Il aura alors deux objectifs :

  1. vérifier que les prévisions réalisées permettront de générer de la trésorerie pour financer les dépenses anticipées ;
  2. détecter si le projet de création d’entreprise a besoin d’un financement externe (emprunt pour faire face à de gros investissements qui mettront du temps à être rentabilisés, par exemple).

Un bon plan de trésorerie : des prévisions pertinentes en 5 astuces

Un plan de trésorerie est particulièrement pertinent pour anticiper le chiffre d’affaires généré par l’activité future et son impact sur la trésorerie. Voici quelques astuces pour mettre en place un tableau de trésorerie adapté, et donc des prévisions les plus précises possibles.

#1 Réalisez plusieurs scénarios

Croissance nulle, moyenne ou forte, revenus satisfaisants, décevants ou inespérés, augmentation ou baisse du coût des matières premières… Vous ne maîtriserez sans doute pas tous les éléments de votre trésorerie, alors autant anticiper au maximum leurs variations !

#2 Dupliquez votre plan de trésorerie

Cela vous permettra de simuler ces scénarios et leur impact sur votre gestion financière, et d’adapter les encaissements et décaissements en fonction des différents cas de figure. Qui dit croissance forte dit augmentation de l’activité, nouveaux recrutements, locaux plus grands… Alors qu’une année décevante peut impliquer le recours à un emprunt, et donc des intérêts, pour garantir la continuité de l’activité.

#3 Comparez vos premières prévisions avec la réalité

Tenir votre plan de trésorerie à jour tout au long de l’année vous permettra d’avoir des prévisions de plus en plus précises.

#4 Appuyez-vous sur une comptabilité à jour et efficace

Un plan de trésorerie, aussi précis soit-il, peut-être mis à mal par de simples oublis ou retards au niveau comptable.

#5 Ne craignez pas forcément un solde de trésorerie négatif

Des solutions existent, mais il est essentiel de connaître la taille de ce solde négatif et d’en comprendre les origines : raison de plus pour analyser avec attention le plan de trésorerie.

Attention aux détails !

  • Pensez à inscrire dans votre tableau toutes les sommes, mêmes les plus petites ! Pleins d’essence, notes de frais, factures téléphoniques… Ces petites dépenses peuvent faire pencher la balance en fin de mois. 
  • Mettez régulièrement à jour votre tableau, suivez les tendances qui se dégagent, et comparez votre tableau prévisionnel aux flux de trésorerie avérés. Un plan de trésorerie efficace est un prévisionnel évolutif ! 
  • Ne négligez pas le risque de retard de paiement clients : calculez votre besoin en fonds de roulement (BFR) et les autres ratios essentiels de la gestion de trésorerie. 

L’objectif final du plan de trésorerie est de vous amener à prendre les bonnes décisions. Renoncer à un investissement, recourir à un emprunt ou, au contraire, réinvestir un excédent de trésorerie… sont autant d’actions stratégiques à ne pas prendre à la légère, au risque d’avoir à rattraper une mauvaise gestion de trésorerie !

Comment optimiser sa gestion de tresorerie

Entreprise : comment optimiser la gestion de sa trésorerie ?

Mauvaise gestion de trésorerie : quelles solutions

Mauvaise gestion de trésorerie : quelles solutions ?