Recherche d’emploi : Quelles sont les démarches obligatoires ?

De ses candidatures à son recrutement, un demandeur d’emploi doit s’acquitter de diverses formalités administratives pour trouver du travail. Recherche d’emploi : quelles sont les démarches obligatoires ? Le point. 

S’inscrire comme demandeur d’emploi

S’inscrire comme demandeur d’emploi auprès de Pôle Emploi est obligatoire pour prétendre à des allocations chômage. Ce droit est toutefois soumis à conditions. 

Le dossier d’inscription revient largement sur le passé professionnel du demandeur d’emploi. Lorsque celui-ci a déjà occupé un ou plusieurs postes par le passé, il lui faut notamment fournir ses certificats de travail et derniers bulletins de salaire, en plus d’un document d’identité et d’un justificatif de domicile.  

Le dépôt des fiches de paie dématérialisées et autres documents RH dans un coffre-fort digital facilite cette démarche. 

L’inscription à Pôle Emploi ouvre droit à un accompagnement dans la recherche d’un travail. Il est autorisé de s’inscrire aussi auprès de la mission locale qui est un autre service emploi public, ou d’organismes privés qui assurent également cet appui dans la recherche d’emploi, sans versement d’indemnités chômage : sites web d’emploi, agences intérim… Les mêmes documents sont demandés pour constituer son dossier de demandeur d’emploi. 

En contrepartie de ses droits, le candidat inscrit à Pôle Emploi est soumis à des obligations : se rendre aux rendez-vous programmés par son conseiller référent, actualiser sa situation régulièrement et rechercher activement un emploi, en cohérence avec le Ppae

Répondre aux offres d’emploi

Un chômeur qui perçoit des indemnités de Pôle Emploi est tenu d’effectuer une recherche active d’emploi. Pour cela, il doit donc envoyer des candidatures afin de postuler aux offres de postes à pourvoir. 

Pour que sa recherche aboutisse, il lui faut préalablement définir les critères qui définisse son offre raisonnable d’emploi : contrat à durée déterminée ou contrat à durée indéterminée, temps plein ou temps partiel, secteur géographique, rémunération… 

Il lui faut ensuite rédiger son CV et sa lettre de motivation. Pour espérer décrocher un job, la candidature doit être personnalisée en fonction de l’offre et du recruteur. Un même candidat peut donc créer plusieurs curriculum vitae et lettres de motivation pour multiplier ses chances d’avoir un entretien d’embauche. 

Conserver ses documents au format numérique permet de les modifier facilement pour répondre avec pertinence et réactivité aux offres d’emploi disponibles. Ces documents peuvent être enregistrés dans un coffre-fort digital. 

Mettre à jour sa situation professionnelle

Après avoir postulé à une offre d’emploi et passé un ou plusieurs entretiens d’embauche, le candidat peut être recruté. Mission intérim, CDD, CDI, emploi saisonnier, différents types de contrat de travail peuvent être signés. 

Divers documents personnels doivent être remis à l’employeur pour qu’il puisse déclarer l’embauche d’un salarié : attestation de diplôme, CNI, justificatif de domicile, RIB, attestation de sécurité sociale, extrait de casier judiciaire… 

Le nouvel embauché doit, dans le même temps et de son propre chef, faire la démarche de signaler son retour à l’emploi auprès de Pôle Emploi, des autres sites et agences de recrutement contactés, de la CAF. Éventuellement, la banque et l’assureur peuvent également être informés, certains produits détenus auprès des organismes financiers pouvant être impactés par ce changement de situation. 

Promesse d’embauche, contrat de travail… tous les documents utiles à l’actualisation de son profil de demandeur d’emploi peuvent être regroupés dans un coffre-fort numérique. 

Personnel et hautement sécurisé, cet outil digital est aussi la solution idéale pour enregistrer les documents relatifs à son recrutement et à son intégration dans une nouvelle entreprise: documents RH, convention d’entreprise, règlement interne, badge, prévoyance, mutuelle d’entreprise… 

Le coffre-fort digital pour faciliter sa recherche d’emploi

Le numérique est largement plébiscité dans les recrutements : les offres d’emploi sont mises en ligne, les candidats peuvent postuler à distance, des entretiens d’embauche se tiennent en visio, les documents RH sont dématérialisés. Candidats comme recruteurs y trouvent leur compte. 

Pour faciliter les échanges et sécuriser les données privées et confidentielles qui transitent entre les deux parties, l’ID digital wallet et le coffre-fort numérique sont les solutions les plus fiables et pratiques. 

L’espace de stockage illimité et le format numérique des données permettent de multiplier les candidatures et de conserver les preuves de sa recherche active d’emploi pour faire valoir ses droits.  

Le chiffrement des données et le dispositif de connexion hautement sécurisé assurent la protection des documents dématérialisés placés dans le coffre-fort numérique, strictement personnel. 

Les services RH générant de plus en plus souvent des documents directement dématérialisés, l’utilisation d’un coffre-fort numérique procure un gain de temps conséquent dans les échanges. L’authenticité et la valeur juridique des pièces sont préservées. 

Quelles que soient les techniques de recherche d’emploi privilégiées par un candidat (réseautage, cooptation, candidatures spontanées ou réponses à des offres d’emploi), les formalités administratives en sont indissociables. Et elles se réitèrent à chaque fois que le besoin de trouver un nouveau travail se représente. L’ère numérique vient faciliter les démarches, notamment grâce à des outils comme la dématérialisation des documents et le coffre-fort digital. 

Pics d’activité - anticiper pour mieux gérer

Pics d’activité : anticiper pour mieux gérer

Aides de la Caf : quelles sont ses solutions ?