Comment s’inscrire à l’université ?

Après l’obtention du baccalauréat ou d’un équivalent, les nouveaux diplômés ont la possibilité d’entrer dans la vie active ou de poursuivre leurs études, en rejoignant un établissement de l’enseignement supérieur.

Pour vous aider à préparer au mieux votre candidature et votre inscription à l’université, nous vous présentons les démarches à suivre et les documents à prévoir pour la constitution de votre dossier.

Qui peut s’inscrire à l’université ? Combien cela coûte ?

Pour pouvoir vous inscrire dans un établissement de l’enseignement supérieur, vous devez être dans l’un des cas suivants :

  • élève de Terminale l’année précédant votre entrée à l’université ;
  • non-bachelier, mais titulaire du DAEU (Diplôme d’Accès aux Études Universitaires) ;
  • non-bachelier, mais titulaire d’une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) ;
  • bachelier et désireux de reprendre des études ;
  • titulaire d’un baccalauréat français obtenu à l’étranger ou d’un baccalauréat européen ;
  • étudiant européen, titulaire d’un baccalauréat européen ;
  • étudiant non-européen, titulaire d’un baccalauréat français obtenu dans un lycée de l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger).

Afin de rejoindre une université, vous devez vous acquitter des droits d’inscription, qui sont fixés chaque année au niveau national. Ces derniers diffèrent selon le diplôme que vous préparez :

  • Licence : 170€ ;
  • Master : 243€ ;
  • Doctorat : 380€.

À cela, vous devez ajouter une cotisation de vie étudiante et de campus (CVEC) d’un montant de 92€.

Si vous êtes boursier ou pupille de la nation, vous êtes exonéré de ces frais d’inscription.

Depuisle 31 août 2019, le régime étudiant de sécurité sociale n’existe plus. Tous les étudiants sont désormais affiliés au régime obligatoire d’assurance maladie.

Pour plus d’informations concernant votre formation, consultez le site du Service Public.

Quelles démarches pour s’inscrire à l’université ?

L’inscription à l’université, ou dans un établissement de l’enseignement supérieur, s’effectue en 3 étapes bien distinctes. Ces dernières doivent être réalisées selon un calendrier strict.

  • De novembre à janvier : préparation du projet d’orientation et consultation des formations disponibles sur Parcoursup.
  • De janvier à début avril : inscription, formulation des vœux et validation du dossier.
  • De mi-mai à mi-juillet : réception des avis des établissements et choix de la formation pour une inscription définitive.

Inscription sur la plateforme Parcoursup

Pour rejoindre une formation du 1er cycle de l’enseignement supérieur, vous devrez, dans la majorité des cas, vous inscrire sur la plateforme Parcoursup.

Il s’agit de la plateforme d’admission nationale. Par cet intermédiaire, vous pourrez vous inscrire dans l’un des cursus suivants :

  • première année de licence à l’université ;
  • IUT (Institut universitaire de technologie) ;
  • CPGE (Classe préparatoire aux grandes écoles) ;
  • STS (Section de technicien supérieur) ;
  • DCG (Diplôme de comptabilité et de gestion) ;
  • formation d’ingénieur.

Cette inscription sur Parcoursup vous permet de :

  • consulter les cursus proposés ;
  • vous renseigner sur les établissements ;
  • formuler vos vœux de formation ;
  • suivre votre dossier de candidature.

Si votre formation n’est pas disponible sur Parcoursup, vous devez vous adresser au rectorat de l’académie ou auprès de l’établissement concerné.

Avis de l’établissement d’enseignement supérieur

Entre avril et mai, les établissements étudient les candidatures qu’ils ont reçues par l’intermédiaire de Parcoursup. À partir de mi-mai, ils commencent à émettre des avis, qui apparaissent sous 3 formes : « Oui »,« Oui-si » ou « Non ».

Le futur étudiant découvre alors si ses demandes sont acceptées, mises sur liste d’attente ou refusées. Il doit alors obligatoirement répondre à chaque proposition d’admission qui lui est faite.

Si toutes les demandes sont refusées, le candidat peut participer à une phase complémentaire, ayant lieu entre mi-juin et début septembre. Il peut indiquer 10 vœux dans les formations qui disposent de places disponibles.

Inscription définitive

Début juillet, après les résultats du baccalauréat, si le candidat est en classe de Terminale, le futur étudiant doit effectuer son inscription administrative auprès de l’établissement qu’il a choisi, selon les modalités précisées dans son dossier.

Après l’inscription administrative, pensez bien à votre inscription pédagogique. Cette dernière vous permet de rejoindre les cours optionnels et les travaux dirigés de votre choix.

Les formalités peuvent varier d’une université à une autre. Il convient donc de contacter votre établissement ou de suivre les instructions de son site Internet, notamment pour respecter les dates limites des démarches et préparer les bons documents.

Quels documents sont à fournir ?

Pour compléter votre dossier d’inscription, vous devrez fournir plusieurs documents justifiant votre identité et votre parcours scolaire :

  • présentation de la carte d’identité ou du passeport, accompagné d’une photocopie ;
  • photocopie du relevé de notes du baccalauréat ;
  • photocopie de l’attestation de participation à la Journée défense et citoyenneté ;
  • photo d’identité en couleur récente pour la carte étudiante ;
  • attestation d’attribution conditionnelle du CROUS, si vous êtes boursier ;
  • attestation de pupille de la nation, si nécessaire.

Pour simplifier la constitution de vos dossiers d’inscription, rassemblez l’ensemble de vos pièces justificatives et de vos diplômes
dans Digiposte, à l’aide de la démarche « Inscription à l’université » du coffre-fort numérique.

Billet d'avion : quelles conditions de remboursement

Billet d’avion : quelles conditions de remboursement ?

RSE : Le mode sombre sur les applications