Garde d’enfant : Comment s’y retrouver ?

Lorsqu’il s’agit de faire garder son enfant, chaque parent souhaite trouver la meilleure solution, en termes de praticité, de tarif, mais surtout de confiance.

Face aux nombreux modes de garde mis à leur disposition, il est parfois difficile de s’y retrouver.

Quelles sont les possibilités pour faire garder votre enfant et quelles sont les démarches administratives à effectuer ?

Nous faisons le point dans ce nouvel article.

Quel mode de garde choisir ?

Les modes de garde d’enfant peuvent être répartis selon trois natures, elles-mêmes divisées en fonction des besoins de chacun.

·        La garde collective

Comme son nom l’indique, la garde collective suppose que votre enfant sera accueilli au sein d’un groupe. Pour ce faire, il existe plusieurs possibilités :

  • crèche municipale, familiale ou parentale ;
  • jardin d’enfants municipal, d’entreprise ou de l’Office Public de HLM (OPHLM) ;
  • halte-garderie ;
  • garderie périscolaire.

Les tarifs sont accessibles à tous, puisqu’ils sont définis selon les revenus de la famille et le nombre d’enfants à charge. Grâce à des subventions, ils sont moins onéreux que les modes de garde individuelle.

·        La garde mixte

En optant pour la garde mixte, votre enfant peut soit être gardé seul, soit avec d’autres enfants. Deux modes de garde correspondent à cette appellation :

  • la garde par une assistante maternelle ;
  • la garde partagée, qui consiste à être deux familles à avoir embauché la même nourrice.

Le coût d’une garde mixte est, en théorie, équivalent à un SMIC ou au minimum conventionnel. En réalité, le prix peut varier selon l’offre et la demande.

Si vous choisissez une garde partagée, le tarif sera divisé entre les deux familles. Vous pourrez donc faire des économies.

·        La garde individuelle salariée

Vous pouvez également faire garder votre enfant à votre domicile par une tierce personne. À nouveau, plusieurs options sont mises à votre disposition :

  • employée à domicile ;
  • fille au pair ;
  • baby-sitter ;
  • étudiant stagiaire aide familiale étranger.

Le coût d’une garde individuelle salariée est l’équivalent d’un SMIC ou du minimum conventionnel. En réalité, il dépend du marché, sauf dans le cas d’une fille au pair, qui est réglementé.

Quelles démarches administratives effectuer ?

Selon le mode de garde que vous aurez choisi, les démarches administratives à effectuer peuvent varier. Nous vous en disons plus à ce sujet ci-dessous.

·        La garde collective

Obtenir une place dans une crèche ou un jardin d’enfants peut s’avérer compliqué. Pour y parvenir, mieux vaut s’y prendre à l’avance et s’armer d’arguments solides.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici les étapes à suivre :

  • rechercher et comparer les établissements sur le site de la CAF ;
  • préinscrire votre enfant dans l’établissement souhaité en contactant votre mairie et les professionnels concernés ;
  • fixer un rendez-vous avec le responsable de la commission d’attribution ou le directeur de l’établissement ;
  • fournir les pièces justificatives pour compléter votre inscription : justificatif de domicile, déclaration de revenus, bulletins de salaire et lettre de motivation.

·        La garde mixte

Pour embaucher une assistante maternelle, il est recommandé de se renseigner auprès du Relais Assistante Maternelle. Le RAM offre gratuitement un ensemble de services, permettant de mettre en relation les professionnels et les parents.

Après avoir rencontré plusieurs assistantes maternelles et désigné celle qui correspond le mieux à vos besoins, vous devrez :

  • demander ses informations personnelles, à indiquer sur le contrat ;
  • demander une photocopie de son agrément et de ses attestations d’assurance responsabilité civile professionnelle et automobile ;
  • faire une demande à Pajemploi, à la municipalité, au Conseil général et à votre employeur, afin d’obtenir des aides ;
  • rédiger et signer le contrat ;
  • déclarer et payer mensuellement votre assistante maternelle ;
  • payer les droits de congés annuellement et déclarer vos dépenses lors de votre déclaration d’impôts.

·       La garde individuelle salariée

Qu’il s’agisse d’un employé à domicile, d’une fille au pair ou d’une baby-sitter, vous devrez dans tous les cas procéder à un recrutement. Pour ce faire, prenez le temps d’échanger avec les candidats, afin de connaître leurs motivationset leurs expériences.

Une fois votre choix effectué, rédigez une promesse d’embauche, puis un contrat détaillant les paramètres de garde : nombre d’enfants, nombre d’heures, fréquence et contraintes diverses.

Vous devrez également contacter votre assureur pour lui faire part de la création d’un emploi à domicile, ainsi que la médecine du travail pour prendre un rendez-vous pour votre employé.

Pour embaucher un salarié, vous devez le déclarer auprès de Pajemploiou du CESU.

À chaque fin de mois, vous devrez le payer, déclarer son salaire auprès de l’organisme compétent, puis établir une fiche de paie.

Pour conserver les documents nécessaires à l’inscription de votre enfant dans un établissement de garde ou à l’embauche d’un salarié à domicile, faites confiance à Digiposte et à son coffre-fort numérique.

1ère rentrée scolaire : Comment ne rien oublier ?

Combien de temps conserver ses bulletins de paie ?