Garde d’enfants : des solutions pour la rentrée

Avant ou après l’école, le mercredi ou en soirée : il n’est pas toujours facile de faire garder ses enfants, et ce,quel que soit leur âge. De plus en plus de solutions sont néanmoins disponibles, avec des offres en ligne de structures spécialisées et le recours aux services à la personne. Comment faire ? Quel système choisir ? Nous vous guidons afin que vous puissiez gagner du temps lors de vos futures démarches.

Des sites dédiés pour éviter de longues recherches

Les entreprises de services à la personne se multiplient sur Internet. Leur grand avantage? Elles centralisent la recherche et les démarches administratives, tout en vous faisant potentiellement bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % sur les dépenses liées à la garde de votre enfant. Il est important de bien se renseigner, car tous les sites ne proposent pas des profils de personnes formées et diplômées.

En général, ces organismes représentent la solution la plus pratique si vous recherchez une garde d’enfants ponctuelle, pour quelques heures ou le temps des vacances uniquement, et à domicile. Les créneaux horaires disponibles sont plus flexibles que ceux d’une assistante maternelle.

Lire aussi >> Services à la personne : Quand le particulier devient employeur 

Plusieurs profils sont proposés aux parents, qui peuvent rencontrer l’intervenant(e)avant de faire leur choix. Mais attention, les nounous ou auxiliaires parental(e)s ne peuvent recevoir l’enfant chez elles. La garde s’effectuera forcément chez vous. Elles pourront également accompagner les enfants lors de leurs trajets domicile/activités extrascolaires, sportives ou artistiques.

Quelle différence entre une nounou et une assistante maternelle ?

La garde d’enfants est un métier qui implique d’importantes responsabilités :s’occuper d’eux en veillant à leur sécurité, mais aussi les nourrir selon les recommandations sanitaires, les éveiller, leur faire prendre le bain ou la douche le cas échéant… Il existe donc des diplômes correspondant à ce type d’activité : CAP accompagnement éducatif petite enfance, Diplôme d’État Assistant(e) familial(e) (DEAF), etc.

Les assistantes maternelles, certifiées par le conseil départemental, disposent toutes de l’un de ces diplômes et sont suivies régulièrement par la PMI (protection maternelle et infantile) dont elles dépendent. Contrairement aux nounous, elles accueillent les enfants chez elles. Souvent dédiées à une garde à temps plein, certaines d’entre elles effectuent également des gardes plus courtes pour les sorties d’école et le mercredi notamment.

Afin de trouver la personne idéale, plusieurs choix s’offrent aux parents : la recherche d’une assistante maternelle par le biais de la PMI ou la mairie qui leur fournira une liste exhaustive, mais aussi les annonces disponibles enligne et sur de nombreux sites spécialisés.

Depuis peu, les parents peuvent utiliser Pajemploi+ (offre de service du réseau des Urssaf) afin de simplifier leurs démarches de rémunération. Ainsi, les parents employeurs bénéficiant du Complément de libre choix du mode de garde (CMG) n’ont plus d’avance de frais à réaliser. Ce changement leur évite de devoir prendre en charge l’intégralité du salaire de leur employée : ils n’ont plus qu’à verser le complément non pris en charge par la CMG. Cette aide est versée aux parents par la Caisse d’allocations familiales (CAF[) jusqu’aux 6 ans de l’enfant.

À savoir : certaines entreprises accordent également une aide financière à leurs salariés afin de participer à la garde de leur(s) enfant(s).

<strong>Le saviez-vous ?</strong> Le saviez-vous ?
Vous pouvez recevoir vos documents des organismes CAF, CESU et Pajemploi automatiquement dans le coffre-fort numérique Digiposte. En savoir plus ici

 

 


Le Dossier Médical Partagé en 3 questions

Authentification forte : de quoi s’agit-il ?