Cyber-arnaque : les règles d’or pour la sécurité de ses achats

Cyber-arnaque : les règles d'or pour la sécurité de ses achats

Alors que les activités sur Internet ne cessent de se développer, entre la dématérialisation des démarches administratives et les achats en ligne, la cybercriminalitémonte en flèche, elle aussi.

Pour vous en prémunir, il existe néanmoins des pratiques qui peuvent être appliquées facilement et rapidement.

Nous vous dévoilons, sans plus tarder, 7 règles d’or pour sécuriser vos achats en ligne.

1. Se méfier des offres trop alléchantes

Grâce à l’anonymat et à des techniques de tromperie de plus en plus performantes, les individus malveillants parviennent à arnaquer des acheteurs en quelques clics seulement.

Ainsi, si vous êtes attiré par une annonce prometteuse, défiant toute concurrence, prenez le temps de vérifier un minimum les éléments qui y sont indiqués :

  • notoriété du vendeur ;
  • provenance du produit ;
  • risque de contrefaçon ;
  • frais cachés ;
  • problème de livraison.

2. Ne pas rappeler les numéros surtaxés

Que ce soit par SMS, par mail ou sur votre boîte vocale, vous pouvez recevoir des messages qui vous invitent à appeler un numéro surtaxé. Ce dernier est censé vous mettre en relation, le plus souvent, avec un livreur, un service après-vente ou encore un commercial.

Méfiez-vous, ces numéros engendrent des frais supérieurs à la normale et n’ont que très rarement un lien direct avec l’achat que vous venez d’effectuer.

En cas d’interrogations, privilégiez toujours les numéros indiqués sur les sites officiels des entreprises ou institutions concernées.

3. Ne pas cliquer sur les liens suspects

Au même titre que les numéros surtaxés, il est possible que vous soyez confronté, tôt ou tard, à des liens sur lesquels vous devez cliquer pour être redirigé vers une offre exceptionnelle ou la page d’un site internet.

Technique connue sous le nom de « hameçonnage » ou « phishing », cette pratique peut mener au vol de vos données personnelles et bancaires, à vos codes d’accès, à des demandes de rançon ou bien à l’installation d’un virus sur vos appareils électroniques.

Si vous recevez ce type de message, ne cliquez pas sur les liens. Si vous avez un doute quant à l’identité de l’expéditeur, contactez directement l’organisme officiel pour obtenir plus de renseignements.

4. Vérifier les avis et commentaires des utilisateurs

Avant de procéder à un achat, il est nécessaire que vous preniez le temps de vérifier l’authenticité et la fiabilité du site que vous visitez.

Pour ce faire, il est recommandé de consulter les avis des utilisateurs, disponibles directement sur le site en question. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à compléter votre démarche en effectuant une recherche approfondie sur les moteurs de recherche ou sur des forums relatifs aux habitudes de consommation.

5. Protéger ses données personnelles

Quelque soit le site que vous visitiez pour effectuer vos achats en ligne, pensez toujours à protéger au maximum vos données personnelles.

Informations sensibles, pouvant être utilisées à votre insu, ces dernières peuvent faire l’objet d’une usurpation d’identité, de transactions bancaires frauduleuses et de souscriptions à des contrats indésirables.

Pour vous en prémunir, vous pouvez notamment avoir recours à l’authentification double facteur. Il s’agit de compléter votre processus de connexion traditionnel, afin de le rendre plus difficile à contourner.

Plusieurs options sont mises à votre disposition pour renforcer la protection de vos données personnelles : envoi d’un code unique par SMS, envoi d’un code utilisable pendant une durée limitée ou recours à la reconnaissance vocale, faciale ou par empreinte digitale, pour ne citer qu’elles.

6. Changer régulièrement ses mots de passe

Le mot de passe est généralement la donnée la plus recherchée par les individus malveillants. Cela s’explique notamment par le fait que les utilisateurs en choisissent, bien souvent, des trop simples, mais aussi qu’ils reprennent les mêmes pour l’ensemble de leurs comptes.

Pour éviter que toutes vos informations privées soient exposées au grand jour, il est donc conseillé de varier les mots de passe que vous créez, ainsi que de les changer régulièrement pour limiter le piratage.

7. Se tenir informé des arnaques actuelles

Afin de ne pas tomber dans les pièges tendus par les individus malveillants qui sévissent sur Internet, vous pouvez consulter le site du Ministère de l’Economie, des finances et de la relance.

Ce dernier vous informe sur les pratiques commerciales abusives, mensongères ou trompeuses qui ont été signalées ou constatées par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

Des conseils vous seront également prodigués pour faire face à ce type de cybermalveillance.

Véritable danger à l’ère du tout numérique, la cybercriminalité n’est pas à négliger.

Ainsi, dès que vos achats en ligne sont effectués, ayez le réflexe de conserver l’ensemble de vos preuves d’achat. Ces dernières peuvent être gardées en toute sécurité sur l’application Digiposte. Qu’il s’agisse de factures, de tickets de caisse dématérialisés, ou encore de certificats de garantie, ils seront archivés et accessibles facilement sur votre smartphone.

Notre conseil : 

Ainsi, dès que vos achats en ligne sont effectués, ayez le réflexe de conserver l’ensemble de vos preuves d’achat. Ces dernières peuvent être gardées en toute sécurité sur l’application Digiposte.
Qu’il s’agisse de factures, de tickets de caisse dématérialisés, ou encore de certificats de garantie, ils seront archivés et accessibles facilement sur votre smartphone.

Droits sur vos données personnelles

Vos droits concernant vos données personnelles

comment-préparer-dossier-location-immo

Comment bien préparer son dossier pour sa location immo ?