Création d’entreprise : toutes les étapes en détail pour réussir

Création d’entreprise : toutes les étapes en détail pour réussir

La création d’une entreprise est un projet engageant qui demande une bonne préparation pour faciliter le démarrage. En effet, il ne suffit pas d’avoir une bonne idée pour lancer son activité avec succès ! D’importantes décisions doivent être prises pour créer une entreprise, qui ne doivent pas être considérées à la légère. Où implanter la structure pour assurer sa rentabilité ? Quel budget prévoir au lancement ? Quel statut juridique choisir ?  
Pour partir sur de bonnes bases, vous devez procéder par étapes et construire votre projet de création au fur et à mesure. Prenez le temps de vous informer et faites-vous accompagner si besoin dans la rédaction de l’étude de marché et du business plan, qui sont des documents indispensables. D’autant plus si vous avez besoin de faire un prêt bancaire ou trouver des investisseurs externes pour le financement de l’entreprise. Mais par où commencer ? Et comment être sûr de ne rien manquer ? Faites le point sur les étapes clés d’une création d’entreprise, et les éléments à fournir à chaque étape pour mettre toutes les chances de votre côté. 


Sommaire :


Qu’est-ce qu’une bonne idée de création d’entreprise ? 

En matière de création d’entreprise, on trouve deux grandes catégories de porteurs de projet : 

  • les entrepreneurs qui ont en tête une idée concrète, parfois depuis longtemps ; 
  • les créateurs qui ont d’abord envie d’entreprendre et devenir leur propre patron, sans avoir une idée précise de l’activité. 

Vous faites partie de la deuxième catégorie ? Voici quelques astuces pour vous aider à trouver des pistes pour faire surgir une bonne idée de création d’entreprise rentable

Faire émerger les idées : les bonnes pratiques

Différentes méthodes existent et peuvent vous aider à trouver la bonne idée pour créer votre entreprise. 

Commencez par faire le point sur vous et vos motivations. Par exemple, en vous demandant :  

  • Quelles sont les compétences que vous avez pu acquérir par le passé ?  
  • Qu’est-ce que vous aimez faire ?  
  • Toute autre motivation, passion, expertise… 

Selon vos connaissances et votre expérience, vous avez aussi un réseau professionnel que vous pouvez solliciter pour obtenir des conseils.  

Prenez également le temps d’écouter votre entourage : les qualités que vous reconnaissent vos proches peuvent vous amener à déceler un éventuel potentiel. 

Au-delà de votre personne, intéressez-vous à votre environnement. Lorsque vous achetez un produit, demandez-vous s’il existe un marché non couvert ; ou si vous pourriez proposer mieux. La curiosité et l’observation vont vous aider à trouver des pistes à explorer. Fréquentez les salons pour y rencontrer des professionnels, échangez avec eux et inspirez-vous de leurs produits et services

Regardez aussi ce qui se fait à l’étranger. Repérez en particulier ce qui plaît, ou n’existe pas encore en France. Les tendances actuelles ou à venir sont autant de possibilités de création d’entreprise pour vous. Et pourquoi ne pas reprendre un business existant ou racheter une entreprise à céder ?  

Valider votre idée par une étude de marché

Une bonne idée ne conduit pas toujours à la création d’une entreprise rentable. Pour vous assurer que votre projet d’entreprise peut conduire à une activité pérenne et que vous pourrez en vivre, vous devez réaliser une étude de marché, pour : 

  • connaître précisément les caractéristiques et les tendances de votre marché : sa réglementation, son environnement social et économique, les évolutions technologiques en cours ou à venir… 
  • identifier les acteurs en présence et la concurrence (directe ou indirecte) face à laquelle vous allez devoir vous positionner ; 
  • évaluer les consommateurs et vos clients potentiels

Après analyse du marché, vous serez en capacité d’évaluer un chiffre d’affaires prévisionnel pour votre entreprise. L’étude de marché va également vous servir à établir une stratégie commerciale et un positionnement marketing qui doit être le plus précis possible pour atteindre vos objectifs économiques. 

De l’idée au projet : comment bien démarrer votre projet de création d’entreprise ? 

Avec une étude de marché qui valide votre idée, vous êtes prêt désormais à monter votre dossier de création de l’entreprise. Avant de vous décider, n’oubliez pas de bien peser le pour et le contre ! 

Se mettre à son compte est une démarche lourde de conséquences qui va avoir un fort impact sur votre vie et celle de vos proches. Surtout si vous êtes salarié et disposez d’une bonne situation, ou si vous avez une famille à charge.  

Profiter d’une opportunité pour créer son entreprise 

Toutes les occasions peuvent être bonnes à prendre pour créer une entreprise. Lors d’un congé, après une démission ou durant une période de chômage… Différents dispositifs existent et peuvent constituer une véritable opportunité pour vous aider à franchir le cap. 

Si vous êtes en contrat à durée indéterminée (CDI), sachez que vous pouvez toucher des indemnités chômage si vous démissionnez pour créer une entreprise. Au chômage, Pôle emploi peut également vous accorder des aides à la création. Et après un burn-out, vous lancer dans un projet entrepreneurial peut aussi vous aider à retrouver une forme d’épanouissement au travail. 

Quelle que soit votre situation, renseignez-vous auprès des organismes d’aide à la création d’entreprise (CCI, BPI France, Pôle Emploi, etc.) pour connaître toutes les opportunités au lancement et pouvoir en bénéficier.  

Se former et réseauter : deux bonnes pratiques pour réussir votre démarrage 

Après avoir confirmé votre intention de créer une entreprise et pris en compte votre situation personnelle, plusieurs démarches peuvent vous aider à lancer sereinement votre projet. 

Devenir entrepreneur nécessite l’acquisition de multiples compétences : commerciales, comptables, administratives, financières… Afin de vous armer pour l’opérationnel, n’hésitez pas à approfondir vos connaissances par le biais de formations à la création d’entreprise. De nombreux organismes publics ou privés peuvent vous apporter les acquis nécessaires dans ce domaine. Commencez par vous renseigner sur votre Compte Professionnel de Formation par exemple. 

Participer à des salons, conférences ou webinaires vous aidera également à plusieurs titres : vous pourrez élargir votre carnet d’adresse en allant à la rencontre de professionnels, et obtenir de précieux conseils pour votre création d’entreprise. 

Découvrez toutes les informations utiles pour bien démarrer votre projet de création d’entreprise

Pourquoi et comment faire un business plan ? 

Qu’est-ce qu’un business plan ? 

Le business plan est une description synthétique du projet de création d’entreprise. Ce document stratégique permet à l’entrepreneur de présenter les tenants et aboutissants de son projet d’entreprise. De manière efficace et argumentée, il doit présenter la vision du créateur d’entreprise sur le projet, prouver la rentabilité de ses activités futures et justifier d’éventuels besoins en financement. 

La rédaction du business plan intervient logiquement lorsque l’idée de départ a été arrêtée, après réalisation d’une étude de marché pour valider la rentabilité du projet. De par sa connaissance du contexte, le dirigeant ou la future équipe dirigeante est la mieux placée pour rédiger le business plan. 

À quoi sert un business plan ? 

Le business plan est un outil stratégique pour l’entrepreneur : 

  • Il s’attache à démontrer la pertinence stratégique et financière du projet, ainsi que sa viabilité : le business plan permet ainsi de cadrer le projet, mais aussi de planifier et chiffrer les actions liées à la création d’entreprise ; 
  • Il peut également être utilisé pour convaincre d’éventuels partenaires commerciaux ou financiers pour les engager dans le projet : la rentabilité de l’entreprise doit donc être étayée dans le dossier avec des éléments concrets ; 
  • Il va aussi servir de guide après la création effective de l’entreprise : à la mise en place du projet, le business plan constitue un point de repère pour l’équipe comme pour le dirigeant.  

Que mettre dans un business plan ?

Les informations à inclure dans un business plan varient selon l’importance du projet. Toutefois, le document doit présenter a minima : 

  • l’activité de l’entreprise, ainsi que ses produits et services, avec une mise en avant de ses atouts par rapport à la concurrence ; 
  • le dirigeant et son équipe : le management est idéalement composé de personnes aux compétences diversifiées pour être plus sûr de mener à bien le projet ; 
  • une analyse du marché visé : il s’agit ici de démontrer l’opportunité commerciale du projet et de définir la clientèle cible afin d’évaluer au mieux le chiffre d’affaires potentiel ; 
  • la stratégie commerciale à mettre en œuvre pour se démarquer des concurrents et trouver des clients en nombre suffisant pour assurer la pérennité de l’entreprise ; 
  • le plan financier de la structure incluant les besoins en financement pour lancer l’activité, et le retour sur investissement attendu à moyen et long termes. 

Découvrez en détail Pourquoi et comment faire un business plan ? 

Financement de création d’entreprise : apport personnel, prêt bancaire, ou les deux ? 

La question du financement a toute son importance dans un projet de création d’entreprise. Les créateurs d’entreprise ont souvent de bonnes idées mais pas toujours l’apport nécessaire pour développer seul leur activité. Des solutions existent toutefois pour réunir des fonds nécessaires au démarrage de l’activité. 

L’apport personnel à la création d’entreprise : un incontournable 

Apporter des fonds personnels est très important pour démarrer le projet. D’ailleurs, il est conseillé d’équilibrer au maximum les fonds propres et les emprunts (50/50). Si le prêt sert à financer la création d’une entreprise à risque limité, la banque peut toutefois accepter de réduire son exigence en matière de fonds propres qui peut ainsi être abaissée jusqu’à 30 %, voire davantage.  

En revanche, vous devez savoir que toute absence de fonds propres est totalement rédhibitoire pour un banquier chargé d’étudier votre demande de prêt.

Le prêt bancaire : souvent indispensable pour une création d’une entreprise

Pour solliciter un prêt auprès d’une banque, votre projet de création ou reprise d’entreprise doit être suffisamment avancé et bien cadré. Le plan de financement élaboré dans le business plan va vous servir à montrer votre dossier de demande de prêt.  

Au-delà de votre apport personnel, plusieurs critères peuvent faciliter l’acceptation de votre dossier : l’équilibre du plan de financement, le réalisme du projet, l’adéquation de votre offre de produits et services avec les besoins du marché…  

Ou d’autres solutions de financement…

Au-delà de l’apport personnel et du prêt bancaire, différentes solutions peuvent vous aider à financer votre création d’entreprise, parmi lesquelles : 

  • l’aide à la reprise et à la création d’entreprise (ARCE) pour les demandeurs d’emploi ; 
  • les prêts d’honneur attribués par certains réseaux d’aide à la création d’entreprise ; 
  • l’entrée d’investisseurs au capital de votre société ; 
  • les dons effectués sur des plateformes de crowdfunding… 

Découvrez toutes les possibilités de financement pour la création d’une entreprise

Les formalités juridiques et administratives pour la création d’une entreprise 

Choisir son statut juridique 

À la création d’une entreprise se pose inévitablement la question du statut juridique à adopter. Les jeunes entrepreneurs optent le plus souvent pour le statut d’auto-entrepreneur. Vient ensuite la SARL (Société à responsabilité limitée) ou la SAS (Société par actions simplifiée), voire pour une forme juridique unipersonnelle de type EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou SASU (SAS unipersonnelle). Prenez soin de bien comparer les différents statuts juridiques pour faire un choix adapté à votre situation personnelle

Vous devrez ensuite passer à la rédaction des statuts de l’entreprise. C’est un contrat fondateur pour l’entreprise : nous vous conseillons donc de vous rapprocher d’un avocat, d’un juriste ou d’un expert-comptable pour ne rien manquer.

Domicilier son entreprise

La domiciliation de l’entreprise consiste à déterminer son adresse administrative et fiscale. Ce peut être votre adresse personnelle ou l’adresse de vos locaux. 

Constituer son capital social

Le capital social représente l’ensemble du patrimoine de l’entreprise : il englobe les apports en numéraire (les liquidités) ainsi que les apports en nature (immeubles, brevets…) mis à disposition par les associés ou actionnaires de la société.  

Publier une annonce légale

Avant d’immatriculer la société au registre du commerce et des sociétés pour lui donner une existence juridique, vous devez prévoir la publication d’une annonce dans un journal d’annonces légales

Souscrire à une assurance « responsabilité civile professionnelle »

Une assurance responsabilité civile professionnelle dite RC Pro est obligatoire dans certains secteurs comme le BTP ou les professions réglementées. Même sans obligation particulière, elle peut toujours être utile pour se prémunir contre un préjudice causé à une personne physique ou morale dans le cadre de votre activité professionnelle. 

Découvrez toutes les formalités administratives et juridiques à entreprendre dans le cadre d’une création d’entreprise. 

Comment lancer efficacement votre entreprise ? Nos conseils pour réussir 

Vous avez franchi avec succès toutes les étapes conduisant à la création de l’entreprise? Maintenant, place à l’opérationnel ! Voici quelques conseils qui pourront vous être utiles et vous faciliter la tâche dans le développement de votre business

Structurer votre activité et vous équiper 

Pour la gestion commerciale de l’entreprise, vous allez devoir mettre en place votre comptabilité et établir des modèles de devis, factures, contrats… 

Vous pouvez démarrer avec des fichiers type Excel ou vous équiper d’une solution en ligne pour gagner en efficacité. Il peut être intéressant de vous faire accompagner pour réaliser vos modèles de documents, ou pour la gestion comptable de vos activités. 

Pensez aussi au stockage des documents (bancaires, commerciaux, fiscaux, comptables…) qui doit vous permettre de les retrouver facilement. Vous en aurez rapidement besoin pour le suivi de vos dossiers. 

Se faire connaître en 4 étapes

La communication est un élément incontournable au lancement d’une entreprise. Bien utilisés, les différents canaux de diffusion vous permettront d’être repéré rapidement et d’optimiser ainsi vos chances de réussite.

#1 Sur les réseaux sociaux

Vous devez être présent sur les réseaux sociaux fréquentés par vos cibles et clients potentiels. Reportez-vous à votre étude de marché pour n’oublier personne. Pour accroître votre visibilité sur ces plateformes, vous pouvez aussi prévoir un budget publicité afin de mettre vos publications en avant auprès de vos principaux prospects.  

Selon l’activité exercée, les médias sociaux peuvent également vous permettre de montrer vos réalisations si vous êtes artisan, ou présenter vos produits si vous êtes commerçant. 

#2 Via un site internet

La création d’un site internet n’est pas forcément nécessaire au démarrage. Vos cibles peuvent toutefois être plus enclines à consommer ou à vous faire confiance si vous avez un site web.  

Attention, un site internet peut coûter assez cher. Prenez le temps de bien vous renseigner avant de vous lancer dans la création du site. 

#3 Par démarchage

Si vous lancez votre boîte dans l’artisanat, une carte de visite ou un prospectus distribué dans les boîtes aux lettres peuvent être un bon point de départ. Pour l’ouverture d’une boutique, une visite aux commerçants du quartier s’impose également pour établir le contact avec vos voisins et obtenir d’éventuelles recommandations.

#4 En créant votre page Google My Business 

C’est une fiche descriptive qui permet aux internautes de vous localiser en ligne : elle indique le nom et les activités de l’entreprise, son adresse, ses horaires d’ouverture… Que vous soyez commerçant, artisan ou profession libérale, vous pouvez exploiter cette possibilité pour donner une meilleure visibilité à votre entreprise.  

Vous pouvez également vous en servir pour développer votre notoriété en ligne grâce aux avis laissés par vos clients.

Pour accroître la visibilité de votre entreprise au lancement, téléchargez notre e-book : 5 leviers pour développer votre visibilité au niveau local !

Voilà, nous avons passé en revue toutes les étapes nécessaires à la création d’une entreprise. De l’idée au démarrage de l’activité, en passant par le financement et les formalités administratives, sachez que le montage du projet peut être plus ou moins long. Tout dépend de votre disponibilité et de votre situation personnelle, de la maturité du projet, ou encore de la nécessité de contracter un prêt qui peut prendre du temps… Dans tous les cas, prenez soin de respecter chacune des étapes pour être sûr de ne rien manquer. Pas à pas, les différentes phases de la création d’entreprise vont vous aider à construire un projet aux fondations solides. Mieux vaut prendre son temps au départ pour assurer la pérennité de l’entreprise et éviter de revenir en arrière. Ainsi, n’hésitez pas à vous former et vous faire accompagner sur les sujets que vous maîtrisez le moins : le choix d’une forme juridique et la rédaction des statuts de l’entreprise peuvent par exemple nécessiter le recours à des juristes. La création d’entreprise implique en effet des décisions importantes qu’il ne faut pas prendre à la légère pour être sûr de mettre toutes les chances de votre côté. 

Prêt à vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale ? 

Guide complet de la gestion financière en entreprise

Guide complet de la gestion de trésorerie en entreprise

Les bonnes pratiques pour réussir son projet de création d’entreprise

Comment bien démarrer un projet de création d’entreprise ?