Comment refaire sa carte vitale ?

Un patient donne sa carte vitale au praticien de santé
© Pippa Hynelin

En cas de perte, de vol ou de dysfonctionnement, il s’avère nécessaire de commander une nouvelle carte vitale. Voici les étapes à suivre pour l’obtenir.

Consultation, soins médicaux, achat de médicaments sur prescription : la carte vitale constitue l’outil indispensable afin de réaliser rapidement ses démarches de santé. Délivrée à toute personne assurée dès l’âge de 16 ans, elle reste valable à vie, mais peut-être refaite gratuitement dans certains cas comme la perte, le vol, la détérioration ou un dysfonctionnement de la puce.

Prendre contact avec sa caisse d’assurance maladie

Quelle que soit la raison de votre demande, la première étape consiste à prendre contact avec les services de l’assurance maladie. Pour cela, vous pouvez appeler le 36 46, envoyer un formulaire de déclaration sur l’honneur à la caisse primaire dont vous dépendez ou vous rendre dans un point d’accueil. Il est également possible de remplir directement le formulaire en ligne et de télécharger les pièces justificatives grâce à votre compte personnel Ameli.

Les pièces à fournir

La déclaration sur l’honneur constitue l’élément principal de la demande. Si vous avez effectué votre démarche en ligne, il suffit de remplir le formulaire, de valider les informations et de transmettre une photo (au format JPEG) ainsi qu’un scan de votre pièce d’identité. Dans les autres cas, une fois votre demande enregistrée, vous recevrez par courrier un dossier « Ma nouvelle carte vitale » à remplir, puis à retourner accompagné d’une photo et d’une photocopie de votre pièce d’identité, dans l’enveloppe pré-remplie jointe au formulaire.

Quels délais ?

En général, la nouvelle carte vitale arrive, par courrier, en moins d’un mois. Néanmoins, si vous avez choisi l’option Internet, le transfert sera plus rapide (environ deux semaines) que si vous avez choisi la voie postale (trois semaines en moyenne).

En attendant…

En l’absence de carte vitale, les démarches de soins restent possibles, mais seront un peu plus longues. La solution la plus simple consiste à présenter aux professionnels de santé l’attestation que vous avez reçu avec votre première carte vitale. Si vous ne l’avez pas conservée, un exemplaire demeure téléchargeable sur votre compte Ameli. Vous pouvez également remplir une feuille de soins papier, puis la transmettre à votre caisse d’assurance maladie. Dans tous les cas, si vous retrouvez votre carte vitale, ne vous en servez surtout pas : elle a été désactivée au moment de la demande et son utilisation pourrait bloquer vos remboursements.

Notre conseil
L’application Digiposte vous permet de recevoir automatiquement et de gérer tous vos documents de santé : attestations de sécurité sociale, feuilles de remboursement, carte de tiers payant, etc. Téléchargez-la gratuitement.
Le diplôme numérique, un raccourci vers l’emploi ?

Le diplôme numérique, un raccourci vers l’emploi ?

Sport : tout savoir sur le certificat médical