Clôture de l’exercice comptable : quand et comment procéder ?

cloture-exercice-comptable

Toute entreprise est tenue d’établir des comptes annuels pour retracer sa trésorerie et ses dépenses. Dans le jargon de l’entrepreneuriat, on parle d’exercice comptable. Chaque fin d’année, vous devez éditer le bilan comptable de votre société pour évaluer sa santé financière, avant de démarrer une nouvelle année. Mais qu’entend-on par clôture de l’exercice comptable, quand et comment procéder ? On fait le point ! 

Le b.a.-ba de l’exercice comptable et sa clôture

En tant qu’entreprise, vous êtes tenu d’enregistrer l’intégralité des éléments économiques (le bilan, le compte de résultat et la liasse fiscale) qui définissent votre comptabilité. Cet exercice comptable s’effectue tout au long de l’année fiscale et prend fin tous les ans à la même date : c’est ce qu’on appelle la clôture comptable.  

En règle générale, l’année fiscale est calquée sur l’année civile. L’exercice commence donc le 1er janvier et se termine le 31 décembre. Néanmoins, les entreprises sont libres de choisir la date de leur clôture comptable, pourvu que l’exercice s’étale sur 12 mois calendaires,  une liberté favorablement accueillie par les entrepreneurs dont l’activité est saisonnière. 

Vous venez de créer votre entreprise ? Notez que votre premier exercice comptable peut durer 24 mois au maximum

Comment choisir la date de clôture de son exercice comptable ? 

La date de clôture de votre exercice comptable doit être déterminée lors de la création de l’entreprise. Mais pas d’inquiétude, en cas de besoin, vous pourrez toujours revenir sur votre décision. La demande doit être adressée au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) dont vous dépendez. 

Astuce

Vous ne clôturez pas votre exercice comptable à la fin de l’année civile, et vous craignez d’oublier la date de clôture exacte ? Privilégiez les fins de trimestre : 31 mars, 30 juin ou 30 septembre. 

Au-delà des formalités à accomplir auprès de l’administration fiscale, la clôture comptable vous fournira un tableau de bord global. Vous pourrez ainsi prendre de meilleures décisions stratégiques et définir efficacement vos objectifs à atteindre pour le prochain exercice comptable. 

La clôture comptable : les 3 étapes à connaître

Mettre en place le bilan de son exercice comptable n’est pas inné. Pour y voir plus clair, vous pouvez décomposer cette clôture en 3 étapes clés. 

  1. Établir le solde des comptes des produits et des charges. Il s’agit d’établir quels sont les bénéfices et les pertes réalisés par votre entreprise.  
  1. Arrêter les comptes du grand-livre. Le grand-livre représente l’ensemble des comptes de l’entreprise qui figurent au journal. Lors de votre clôture comptable, vous devez faire le total des mouvements inscrits dans les comptes de bilan, et calculer le solde définitif de chaque compte.  
  1. Mettre fin aux écritures des journaux comptables. Il existe plusieurs journaux comptables : journal des achats, journal des ventes, journaux de trésorerie et journal des opérations diverses. La balance comptable après inventaire et les colonnes débit et crédit des journaux sont comparées. Ils doivent correspondre.  

Et que faire des comptes annuels obtenus à l’issue de cette clôture ? Vous devez les déposer auprès de l’administration fiscale. Ce dépôt ouvre automatiquement l’exercice comptable suivant, pour une durée de 12 mois. 

Quels sont les documents nécessaires pour la clôture de votre exercice comptable ? 

Pour clôturer vos comptes, vous devez répondre à deux conditions :  

  • Avoir terminé l’enregistrement de toutes les écritures comptables de votre entreprise pour la période concernée, 
  • Réunir toutes les pièces justificatives, les documents comptables et les opérations qui permettent d’établir le bilan comptable de votre entreprise. 

Mais comment établir les comptes annuels de votre entreprise ? Quels sont les documents à rassembler pour réaliser votre clôture comptable ?  

  • Le bilan comptable. Il atteste la santé financière de votre entreprise, autrement dit tout ce qu’elle possède, et tout ce qu’elle doit sur le plan économique, 
  • Le compte de résultat. Il présente l’ensemble des produits et des charges enregistrés par votre entreprise au cours de l’exercice comptable écoulé, 
  • Les annexes comptables ou la liasse fiscale. Il s’agit de toutes les déclarations fiscales (déclarations de TVA,  CFE, etc.) de votre société. 

Quels sont les statuts concernés par la clôture d’exercice comptable ? 

Si la clôture de l’exercice comptable est obligatoire pour la majorité des entreprises, elle ne concerne pas les micro-entrepreneurs et les régimes fiscaux simplifiés. Il n’est donc pas nécessaire, pour ces derniers, de fournir les annexes comptables de leur entreprise à l’administration fiscale. 

En somme, bien préparer sa clôture comptable, c’est surtout l’anticiper. Comment ? En planifiant vos différentes tâches et en listant les documents à fournir. Vous souhaitez réaliser votre clôture comptable en toute autonomie ? N’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable pour ne commettre aucune erreur !  

Vous souhaitez en savoir plus ? 

Démarches administratives en ligne en 2021

Quelles démarches administratives faire en ligne en 2021 ?

Comment gérer les démarches administratives en ligne pour vos enfants ?

Comment gérer les démarches administratives en ligne pour vos enfants ?