Demande d’allocations familiales : conditions et démarches

Demande d’allocations familiales : conditions et démarches

Que vous soyez parent d’une famille nombreuse, d’un enfant reconnu handicapé ou que vous veniez d’adopter, vous pouvez prétendre au versement d’allocations familiales. Attribuées sous conditions de ressources ou automatiquement selon votre situation familiale, ces aides financières vous permettent de subvenir plus facilement aux besoins de votre foyer.

Dans cet article, nous vous proposons un panorama des allocations familiales auxquelles vous avez peut-être droit. Nous vous expliquons les conditions d’obtention, ainsi que les démarches à effectuer pour en faire la demande.

Allocations familiales : sous quelles conditions ?

Quels que soient votre situation familiale et le montant de vos revenus, les allocations familiales (Af) vous sont attribuées automatiquement si vous avez 2 enfants de moins de 20 ans à charge.

Vos droits en termes d’allocations familiales débutent dès lors que vous avez un deuxième enfant à charge. Elles vous sont alors dues à compter du mois qui suit la naissance ou l’accueil du deuxième enfant. Si vous agrandissez votre famille, le montant des Af est recalculé à chaque nouvel enfant à charge.

En revanche, si vous n’avez plus qu’un seul enfant de moins de 20 ans à charge, le versement des allocations familiales est interrompu à la fin du mois précédant votre changement de situation.

Le versement des Af étant automatique, vous n’avez pas de demande à effectuer. Cependant, vous devez vous assurer que vous avez bien signalé à la Caf l’arrivée de votre deuxième enfant.

À noter que l’obtention des Af est cumulable avec les autres prestations de la Caf.

Allocation de rentrée scolaire

L’Allocation de rentrée scolaire (Ars) est une aide qui vous permet de faire face aux dépenses liées à la scolarisation de vos enfants à charge. L’Ars est attribuée sous condition de ressources et concerne les enfants âgés de 6 à 18 ans.

Pour bénéficier de l’Ars, il existe 4 cas de figures.

  • Vous n’êtes pas allocataire : vous devez télécharger le formulaire mis à votre disposition par la Caf, le remplir et le renvoyer.
  • Si vous êtes allocataire, l’Ars vous est automatiquement versée.
  • Si vos enfants ont entre 16 et 18 ans, vous devez déclarer auprès de la Caf qu’ils sont toujours scolarisés ou en apprentissage à la rentrée suivante.
  • Si votre enfant entre en CP à la rentrée, mais n’aura ses 6 ans que l’année suivante, vous devez adresser un certificat de scolarité à la Caf.

Complément familial

Le Complément familial (Cf) est une aide financière adressée aux familles nombreuses. Pour en bénéficier, vous devez avoir au moins 3 enfants, âgés de 3 à 21 ans. Le versement du Cf est également soumis à des conditions de ressources et à votre situation familiale (personne seule ou en couple).

Afin d’obtenir le complément familial, vous n’avez aucune démarche à effectuer. En effet, si vous êtes allocataire et respectez les conditions d’attribution, il vous sera automatiquement versé.

Le montant que vous recevrez dépend de vos revenus, et non du nombre d’enfants à charge. Actuellement, vous pouvez toucher 171,91 € ou 257,88 € par mois, en fonction de votre situation.

Prestation d’accueil du jeune enfant

Lorsque vous donnez naissance ou adoptez un enfant, vous pouvez bénéficier de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje).

Il s’agit d’une aide comprenant plusieurs allocations :

L’attribution de ces allocations est soumise à des conditions de ressources. Pour connaître les plafonds à ne pas dépasser, nous vous invitons à consulter les tableaux explicatifs de la Caf correspondant à votre situation personnelle.

Allocation d’éducation de l’enfant handicapé

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé(Aeeh) a pour objectif de vous aider dans l’éducation et la prise en charge des soins apportés à votre enfant.

Pour bénéficier de cette allocation, vous devez avoir un enfant handicapé de moins de 20 ans à votre charge. L’attribution est décidée selon le taux d’incapacité de votre enfant. Cette décision est prise par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdaph). C’est également elle qui fixe l’attribution de compléments et la durée des versements.

L’Aeeh est versée dans les cas suivants :

  • votre enfant présente une incapacité d’au moins 80 % ;
  • votre enfant présente une incapacité comprise entre 50 et 79 %, et fréquente un établissement adapté ou nécessite un accompagnement spécialisé ;
  • votre enfant n’est pas en internat, avec prise en charge des frais de séjour par l’Assurance maladie, l’aide sociale ou l’État.

La demande d’Aeeh, accompagnée des pièces justificatives, doit être adressée à la Maison départementale des personnes handicapées.

Pour recevoir automatiquement et conserver l’ensemble de vos dossiers, dont vos documents et relevés Caf, utilisez Digiposte. Son espace personnel et sécurisé vous permettra de classer et garder en sécurité vos papiers administratifs. Vous pourrez ainsi retrouver tous vos documents au même endroit, afin de préparer vos démarches plus sereinement.

Quelle réglementation pour la conservation de documents ?

Quelle réglementation pour la conservation de documents ?

Comment reagir face à une usurpation d'idendité ?

Comment réagir face à une usurpation d’identité ?